Fluidification des flux de circulation: le DETA lance trois mesures-phares

Poursuivant sa politique de fluidification de tous les modes de transports engagée en début de législature, le département de l'environnement, des transports et de l'agriculture (DETA) a présenté ce matin en conférence de presse trois mesures-phares qui seront introduites progressivement d'ici à la fin de l'été: la mise à l'orange clignotant de cinquante feux le dimanche, la suppression de 113 feux sur vingt carrefours et la mise en place d'une onde verte pour les vélos sur la rue de la Servette.
Onde verte

« Depuis le début de cette législature, la direction générale des transports (DGT) a procédé à ma demande à de nombreuses optimisations des carrefours à feux de Genève », a souligné ce matin M. Luc Barthassat, conseiller d'Etat chargé du DETA. « D'abord, la mise en place d'ondes vertes performantes, à Vernier, Chancy et Malagnou a permis d'économiser de nombreuses heures passées quotidiennement dans le trafic. Ensuite, la mise au clignotant d'une centaine de feux la nuit a permis la fluidification des flux de façon satisfaisante. Autre exemple: le renouvellement des feux du carrefours Acacias/Dussaud a permis là aussi de fluidifier les flux tant du trafic individuel motorisé que du tram 15. Les nouvelles mesures que nous vous présentons aujourd'hui poursuivent cette politique au bénéfice de l'ensemble des modes de transports. »

 

Onde verte vélo sur la Servette

Inscrite au catalogue des 100 mesures de mises en œuvre de la Loi pour une mobilité cohérente et équilibrée (mesure N° 39), la mise en place d'une onde verte vélo sur la rue de la Servette en direction du centre-ville (descente) vise à améliorer la progression des cyclistes. Grâce à l'installation de détecteurs de présence et de feux spécifiques pour les cycles sur trois carrefours, cette mesure permettra de gagner deux minutes sur le temps de parcours entre le carrefour du Bouchet et la rue de Lyon avec une vitesse moyenne de 25 km/h. Mise en service cet été, la mesure sera évaluée après deux mois de fonctionnement.

 

Feux clignotant les dimanches

Après le succès rencontré par la mise au clignotant de près de 25% du nombre total de feux la nuit depuis 2014, le dimanche a été choisi pour tester l'orange clignotant de jour. Pour cette première phase, environ cinquante carrefours ont été identifiés comme répondant aux critères de sécurité permettant la mise au clignotant. Cette mesure sera également déployée progressivement d'ici la fin août.

 

Vingt carrefours à feux supprimés

Après un essai satisfaisant d'une année de suppression de l'ensemble des feux de la Place d'Armes à Carouge, la DGT a décidé d'élargir cette démarche à vingt carrefours représentants 113 feux d'ici fin 2017. D'ici juillet prochain, ce sont déjà neuf carrefours représentant cinquante-deux feux qui vont être réaménagés. La signalisation lumineuse fera place à des marquages et panneaux tels que des « Cédez-le-passage ». Ces opérations bénéficient à l'ensemble des modes de transports, tant en terme de temps de parcours que de confort de déplacement. De plus, ces aménagements de chaussée permettent de libérer de l'espace public pour d'autres usages. Par exemple, la suppression des feux à la rue Harry-Marc à Plainpalais va permettre de créer une bande cyclable, trente-huit places de parking pour les motos et six places pour les vélos. « La suppression pure et simple des feux tricolores et piétons sur certains carrefours, lorsque les conditions de sécurité sont respectées, constitue sans doute la mesure la plus symbolique de la stratégie de fluidification par les feux poursuivie par le DETA depuis le début de législature », a conclu M. Luc Barthassat.

 

 

Pour tout complément d’information :

M. Luc Barthassat, conseiller d’Etat, par l’intermédiaire de M. Thomas Putallaz, secrétaire général adjoint, DETA, tél. +41 79 417 09 69

Partagez cette page